QUATUOR en Pays Basque

www.euskadiquatuor.com

Accueil > Accueil > Quatuor en Pays basque


Quatuor en Pays basque

Comme l’océan, la musique a ses vagues : la vague du quatuor à cordes envahit l’actualité musicale en Europe : excellence des jeunes formations, remarquables concours internationaux et académies de formation avec les plus grands maîtres. L’idée de surfer sur cette vague s’est imposée à un groupe de vrais amateurs de musique qui se proposent d’organiser un festival annuel : « Quatuor en Pays Basque ».

Comme les pèlerins, la musique veut franchir les Pyrénées : « Quatuor en Pays basque » se veut transfrontalier et transculturel : mêler la langue musicale mondiale à celle des compositeurs basques du passé et d’aujourd’hui afin que leur nom s’inscrive fièrement dans l’histoire de la musique ; affirmer leur identité avec force en diffusant leurs créations et en les confrontant aux maîtres unanimement reconnus et universellement joués.

Comme les hommes et les cultures, les musiciens ont leurs racines. Chaque année à Saint Jean de Luz en Septembre, la prestigieuse Académie internationale Maurice Ravel enracine de jeunes candidats dans l’amour de la musique. Souvent, alors qu’ils sont en partance pour de belles carrières, ils reviennent vers elle comme on revient chez soi, enrichis de nouvelles découvertes musicales et curieux d’étendre encore leur répertoire. Ainsi, la pépinière des talents se mire dans la pépinière innombrable des compositeurs et des œuvres

Il est temps d’élargir l’Europe musicale, de faire voisiner Beethoven et son jeune contemporain Arriaga, qui mourut à la veille de ses vingt ans ; Ravel, illustrateur de l’esthétique française et Isasi représentant de la manière allemande ; Bartok et Usandizaga qui, l’un et l’autre, revinrent aux racines populaires de l’art savant. Et tant d’autres.....

Georgie Durosoir


© Copyright 2015-2017 Quatuor en Pays Basque | Tous droits réservés.
La reproduction, même partielle, des contenus des pages de ce site sans accord préalable est strictement interdite (les courtes citations sont autorisées par le droit français pour commentaires et critiques, tant que ceux-ci y sont strictement concomitants et que sont précisés l’auteur original et le lien Internet vers la page source).